Framework Or Not Framework ? la réponse en cuisine !

Vous êtes nombreux à me demander pourquoi j’apprécie Scrum or que j’ai participé à un projet, qui prône justement une démarche qui “dé”Framework”e” les conduites de changement et de transition vers plus d’agilité.

Cela m’a inspiré ce petit billet.

Alors comparer les framework, c’est comme comparer les couverts  est-ce-que c’est la cuillère qui est mieux que le couteau ou la fourchette qui est mieux que le verre.

Je ne vous apprends rien, et si c’est le contraire  tant mieux.

Comparer maintenant le fait d’utiliser ou pas un framework revient pour moi à comparer deux façons de cuisiner (j’ai un blog rien que pour ça), l’une qui consiste à ouvrir son frigo et voir ce qu’il y a dedans et faire ce qu’on peut pour faire un bon plat, ou bien chercher une recette, chercher les ingrédients et suivre pas à pas les étapes.

Bien entendu vous pouvez mixer les deux, suivre une recette et remplacer les éléments selon les allergies éventuelles chez la famille, suivant les goûts culinaires, suivant les croyances, etc.

Seulement la réussite dans ce cas  dépendra de la bonne intégration de la modification dans le plat complet. Le goût, l’aspect en sera changé, ou pas. Et ce sont ceux qui goûteront au plat qui pourront vous le dire.

L’essentiel, c’est bien d’y prendre du plaisir et avoir un résultat qui régale les papilles. N’est-ce pas ? 

Remarque :

Je pense que ça serait plus compliqué à trouver si vous faites une pâtisserie. (C’est pour ça que je ne cuisine que du salé peut-être)

Pour revenir à la comparaison, c’est exactement la même chose pour le choix ou pas d’un framework. 

Outre le fait qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, la réponse à cette question n’est possible qu’avec le contexte et les autres ingrédients qui vont avec telles que l’envie et l’énergie. 

Exactement la même chose que suivre une recette de cuisine ou pas.

Bonne dégustation. 

Rafik. 

Coach Agile Infinity

Ouvrir chat